Ouverture des marchés du gaz et de l’électricité en France

  • xls

Définition
Les tailles et parts de marchés figurées ici illustrent les taux d’ouverture des marchés du gaz et de l’électricité à la fin du 1er semestre 2011, en termes de nombre de sites livrés.


Analyse

Les marchés de l’électricité et du gaz ont été libéralisés en 2004 pour les professionnels et en 2007 pour les particuliers.

Le taux d’ouverture est bien plus élevé sur le marché du gaz que sur le marché de l’électricité. Le nombre de sites résidentiels en offre de marché à notamment fortement augmenté depuis janvier 2014. Cela peut s’expliquer en partie par l’appel d’offre lancé par l’UFC-Que-Choisir en 2013 (et gagné par un fournisseur alternatif), promettant aux 100 000 premiers souscripteurs une offre 15,5% moins cher que les tarifs réglementés.

La différence entre les taux d’ouverture des marchés du gaz et de l’électricité s’accentue lorsque l’on s’intéresse à l’énergie consommée plutôt qu’au nombre de sites